Oui, il nous est déjà tous arrivé d’avoir une musique sur le bout de la langue, et réussir à se souvenir dans quelle publicité on l’a entendue auparavant, mais pas quel artiste l’a chantée. Il faut dire que nos publicitaires ont un goût prononcé pour la mélodie lorsqu’il faut nous vendre du fromage.
Essayons de décrypter pourquoi les marques utilisent la musique dans leur publicité.

Je ne pense pas me tromper en affirmant que tout Homme aime la musique. Chacun dispose d’un style qu’il affectionne plus que l’autre, mais chacun dispose de son style. Il faut dire que la musique fait passer des émotions réelles qui nous attrapent pour ne plus nous lâcher, aussi bien que lorsque l’on écoute cette même musique bien longtemps après, l’émotion reste toujours intacte.
Alors les marques n’ont pas attendu bien longtemps avant de comprendre qu’elles avaient tout intérêt à utiliser cet art comme levier commercial.
Bande de petits filous.

Chacune d’entre elles essaie de se munir d’éléments visuels ainsi que sonores pour appuyer son image et ainsi se différencier.

Evidemment, elles ont voulu créer un souvenir impérissable dans la tête de leurs consommateurs. Elles avaient déjà leur nom, leur apparence. Il manquait la voix finalement. Dans un désir de personnification, la musique leur a permis d’être mémorisée par association.
Parce que oui, notre cerveau fait des raccourcis.

Si je vous demande une marque de collant ?

Si les stats sont toujours d’actualité, 58% des personnes qui liront cette question penseront directement à DIM. Et c’est normal, cette marque dispose d’une image réellement forte, rien que leur identité sonore fait vriller.
En 1969, c’est l’air de Lalo Schifrin que l’agence Publicis choisit pour habiller ces belles demoiselles. Et depuis ce jour, la mélodie trotte dans la tête de pratiquement tous les jambons que nous sommes alors que l’artiste est resté dans l’ombre.

(Parfois c’est le jingle qui pousse l’artiste à créer une musique)

 

Parfois la marque souhaite faire passer un message réellement fort, et se sert de la musique pour l’appuyer.

A l’image du Sidaction avec cette campagne poignante de 2006 chantée par Vanessa Paradis. Ce spot a la faculté de te faire réfléchir sur un sujet réellement important qui nécessite un choc pour amener la prise de conscience. Pour le coup, l’alliance de la mélodie et du texte simple mais percutant, créé un léger frisson d’angoisse qui t’amène réellement à ouvrir les yeux.

 

Parfois c’est simplement pour délivrer le message.

Une autre tendance émerge et permet aux marques d’être reconnues et mémorisées par nous autres consommateurs : créer sa propre musique pour sa propre publicité.
En 2010, c’est l’agence Publicis Conseil qui nous martèle le crâne de cette chanson que beaucoup d’entre nous ont toujours en tête.
Purée de merde… Je sais toujours pas ce qu’on met dedans en plus.

Ah, et pour la culture, c’est Gérard Jugnot derrière la caméra.

 

Parfois ils misent tout dessus.

Les marques n’hésitent donc plus à demander à des artistes de la pop culture d’accompagner, voir d’utiliser, leur produit d’une de leur création.
Exemple cette fois-ci avec la marque Chevrolet qui a demandé au groupe OK Go de réaliser un clip au volant d’un de leur bolide. Un résultat vraiment bien ficelé pour du brand content qualitatif à souhait.

 

Et parfois, c’est juste incroyable.

En 2010, l’agence Jung Von Matt propose un concept parfait pour la marque Nikon. Une publicité qui suscite l’émotion du « j’ai vécu » et qui te pousse à apprécier cette marque (capital sympathie x4). Il faut dire que Welcome Home de Radical Face colle parfaitement avec les visuels choisis. Personnellement, j’adore.

 

Ma préférée.

En 2014, l’agence BETC choisi ce remix de Flume pour un spot esthétiquement incroyable. Une décharge d’émotion qui te hérisse les poils façon frisson de plaisir. Personnellement, j’en redemande !

N’hésitez pas à partager vos musiques de pub préférées😉

Allez, la bise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.