Quand tu es gamin et qu’on te demande ce que tu rêves de faire quand tu seras grand, tu réponds bien souvent, par manque de personnalité et sans doute de curiosité : “Je veux être policier pour arrêter les méchants” ou encore “Pompier parce que le feu ça tue les gens” ! Puis, l’adolescence et l’entrée dans la phase adulte se faisant, il y a un métier qui te vient à l’esprit au moins une fois toutes les semaines, et bien souvent les soirs de cuites : BARMAN ! Alors si ce rêve t’a effleuré l’esprit à un moment donné de ta vie, Belgica sera le film qui t’en dissuadera… Quoique !

 belgica-film-sexe-drogue-rockn-roll-1

Si je décide de passer derrière mon clavier pour te parler de ce long-métrage, tu t’en doutes, c’est qu’il y a une bonne raison, et j’ai envie de te dire : FAUX ! Il y en a plein ! Mais avant de te donner mon avis personnel sur ce qui, pour moi, apparaît comme du véritable cinéma d’auteur, il est tout d’abord important de replacer l’histoire.

De quoi ça parle ?

L’histoire nous emmène comme tu t’en doutes dans le fin fond de la Corée du Sud durant le Moyen-Âge !

belgica-film-sexe-drogue-rockn-roll-2

Non mais t’es con ou quoi ? Tu vas pas gober ces âneries ! Bien-sûr que ça se passe au pays de la fricadelle, la Belgique ! (juste pour le plaisir ^^)

Comme dans de nombreuses familles, Jo et Franck sont frères et n’ont presque rien à voir l’un l’autre. Le premier est plein d’ambitions, tandis que le second se laisse aller et cherche encore un bout de ficelle auquel raccrocher la relation avec son frère qui n’est pas toujours facile. Toutefois, quand après plusieurs semaines sans nouvelles, Franck apprend que son frère a ouvert son propre bar du nom de Belgica, celui-ci va vite décider d’y mettre son grain de sel, quitte à laisser en retrait sa vie de famille miteuse. Il va alors lui proposer de l’aider dans la gestion de son établissement dont la ligne de conduite est d’être accessible à tout le monde ! Sous l’impulsion de ce duo fraternel, le p’tit bar calamiteux où l’odeur de la cigarette et celle de bière pululent, va vite prendre de l’ampleur et devenir THE PLACE TO BE !

Toutefois comme tu regardes souvent les docus à la con, toute bonne chose devient dangereuse ! C’est donc au milieu de l’alcool, du sexe et du Rock’n Roll que nos protagonistes vont vite apprendre que le succès à un prix ! Celui de la santé et de la folie des grandeurs !

C’est bon, tu la sens venir la salive ? Pour te donner définitivement envie de regarder ce film, voici la bande annonce :

L’avis du Bro :

Je ne sais pas si tu es encore là, mais si c’est le cas et que mon avis t’intéresse, c’est parti ! Ce film est un véritable bonheur, pour plusieurs raisons.

Tout d’abord, même si à mon sens le rythme du film peut parfois paraître un peu trop molasson, le scénario, lui, est solide, et la personnalité des personnages n’en ressort que mieux. Tu apprendras aussi bien à détester Franck qui est le meneur de jeu de ce duo, qu’à avoir pitié de lui. Parfois même tu te diras qu’il est touchant et qu’il y a un coeur derrière cet homme tourmenté.

Ensuite, tu apprécieras découvrir la montée en puissance de cet établissement de bas étage. Tu en viendras même à te dire que les mecs sont des génies et que si le Belgica existait, tu serais certainement l’un des premiers adeptes. Parce que oui, on va pas se le cacher, l’adage “Alcool, sexe et Rock’n Roll” a souvent fait ses preuves.

Enfin, ce film est tout simplement un holocauste sonore ! Les frères Dewaele ont créé 16 groupes fictifs pour ce long-métrage de Felix Van Groeningen. Autant de bijoux pour tes petites oreilles qui vont kiffer ce mélange de genres pour arriver à un mélange Electro Rock qui groove ! Crois-moi, après avoir écouter ce film tu auras une de ces patates comme rarement la B.O d’un film te l’aura donnée. Le petit plus ? Une incroyable mise en scène visuelle de ces sons.

Pour conclure, 2h00 de ma vie qui sont loin d’être perdues et que je te recommande fortement. Bon, de toi à moi, si tu as de quoi te préparer une bonne pizza 4 fromages de la famille, le film n’en sera que meilleur 🙂
Je te laisse en musique avec ce lien vers l’album magique extrait de Belgica :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.