Aujourd’hui je vais vous parler de ma petite vie, parce qu’on discute pas assez entre Bros. Normalement, les Bros, ça se comprend d’un regard comme vous et moi, mais là on va aller un peu plus loin. Je vais vous parler d’une de mes expériences.

Avant tout, je vais vous mettre dans le contexte : je suis responsable web dans une boîte qui produit et vend des cosmétiques bio.

Tu vois venir le truc ? Premier jour de boulot, je débarque et là : QUE DES MEUFS. Entre 20 et 50 ans mais toutes descendantes d’Eve. En parcourant les couloirs, je tournais la tête dans tous les sens dans l’espoir d’apercevoir un mâle. Quel débordement de joie j’ai eu quand j’ai compris que la personne avec qui j’allais travailler était un homme, nous allions pouvoir faire front à cette vague incessante de femelles qui déhanbulent dans les locaux de l’entreprise. Etre un mec dans la cosmétique… C’est un concept.

Pour avoir travaillé avec des hommes et des femmes, je sais que l’un et l’autre n’ont pas la même manière de travailler ni de voir les choses. La gestion des relations n’est pas la même non plus. Mais il faut dire qu’être l’un des seuls mecs de l’entreprise a facilité un peu l’intégration. Tout le monde te regarde avec de gros yeux en disant :

 

  • “ Oh regarde ! Une personne de sexe masculin ! Allons lui parler en mode potin. “

 

Cependant, niveau boulot, quand on a jamais utilisé de cosmétiques de sa vie et qu’on te parle de crème de jour, de crème de nuit, de crème réparatrice etc…concrètement… TU EN CHIES GRAVE. Il faut faire ressortir son coté féminin et curieux au maximum, tester les produits et essayer de comprendre pourquoi les femmes dépensent autant d’argent dans ce type de produits. Pour un geek comme moi, qui fait passer l’achat d’une nouvelle souris comme une dépense prioritaire, c’est dur de comprendre ! Et pourtant j’ai une copine qui utilise les produits que nous vendons. Je lui pose régulièrement des questions sous la couette :

 

  • “ Dis, dis, pourquoi tu dépenses autant d’argent dans des produits cosmétiques ? C’est pour te rendre plus belle ? “

 

En général, la dernière chose que je vois d’elle de la soirée, c’est son dos… Oui, parce que j’oublie souvent le “…que tu ne l’es déjà ? “

Par contre niveau marketing, commercial et communication, c’est plutôt cool. On a des idées sympas, des relations avec les blogueuses (encore des femmes !), les salons et le street marketing.

Toutefois, quand tu dois faire de la veille et que tu te tapes des centaines de tutos make-up top glamour de l’amour de la sistah… Autant te dire que tu chies des EnjoyPhenix en masse après ta pause déjeuner !

Autre anecdote, quand tu gères les réseaux sociaux de la boite et que tu reçois régulièrement ce genre de MP, et bien tu vomis des petits poneys et des coeurs sur ton clavier.

FB Demande Blog - Un mec dans la cosmétique

Du coup, j’ai trop l’impression que je deviens leur Best Friend. C’est dérangeant parfois… Heureusement que pour rester pro, j’ai l’obligation de ne pas leur répondre de la même manière ! Sinon, je passerais sûrement de l’autre bord…

Internet ma tuer - Un mec dans la cosmétique

Une fois encore, j’allais à une formation intitulée “ règles juridiques pour les sites de ventes en ligne de cosmétiques “, avec mon collègue, on était arrivés un peu en retard… Imaginez vous le regard de toutes les femmes de la salles posé sur vous se demandant avec effroi : “ Il y a des hommes ici ?! Mon dieu mais pourquoi ?! “

Avec la petite blague de la formatrice qui vous affiche bien :

 

  • “Ah je vois que le quota masculin est arrivé. “

 

Travailler pour ce genre de boite quand tu es un homme c’est comme parcourir une jungle pleine de dangers, tu es en minorité, tu dois faire attention à ne pas devenir le sujet des commérages, faire attention à ton comportement pour ne pas être mal vu par la gente féminine… tout ça, tout ça quoi.

Quand tu reviens du boulot après avoir affronté ça en plus de la tonne de travail que l’on t’attribue chaque jour avec l’argument :

 

  • “ T’es un homme non ? Tu peux bien faire ça. “

 

Et bien crois-moi que tu ne souhaites qu’une seule chose après ça…

DORMIR

PS: Ceci est une version romancée d’une de mes expériences. Sachez, mesdames, que je vous aime profondément et que pour moi, Bro peut aussi prendre un “E”. Coeur, Poney et Chocolat.

 

Spéciale dédi à mes potos féminins de coeur Claire H et Camille M.  

2 Réponses

    • Pierre Mongeot

      Tu peux faire ta demande si tu as un blog :p et que tu es potentiellement intéressante pour nous héhé

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.